Mont Saint Rigaud

Le Mont Saint Rigaud, surnommé « le toit du Rhône », est la point culminant du Beaujolais à 1012 mètres d’altitude. Il est situé sur la commune de Monsols dans le bois d’Ajoux. Il était appelé autrefois « Mons Solis » : montagne du soleil ou montagne du solitaire, d’où le nom de la commune de Monsols.

Une chapelle fur édifiée sur cette montagne vers l’an 600, remplaçant un ancien autel romain. Cette chapelle devint un prieuré appartenant au monastère de Cluny où des moines vécurent jusqu’en 1420. A l’état d’abandon, la chapelle s’est effondrée en 1812.

On donne à la source du mont Saint-Rigaud des vertus : celle-ci traiterait les maux de gorge, les rhumatismes et plus encore la stérilité des femmes. À l’origine, une légende raconte que l’un des derniers moines présents possédait des dons de guérison et que sa sépulture fut placée à l’emplacement actuel de la fontaine, donnant à l’eau qui en coulait des vertus médicinales. La source a été abandonnée jusqu’en 1988 aux plantes aquatiques avant d’être débroussaillée et remise en valeur par le Club des Anciens de Monsols.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s